Histoire de la SEP
 
   1940       1950       1960       1970       1980       1990       2000       2010   
                               Propulsion liquide Propulsion solide
1980
Qualification au PF43 de l'ensemble propulsif du 3è étage d'Ariane. Echec L02, suite à une instabilité de combustion dans un injecteur du moteur Viking. Arrêt des lancements 12 mois. Décision de démarrer le programme ARIANE II et III, pour lancer 2 satellites à la fois, avec des capacités d'emport de 2.200 et 2.700 kg. Signature de l'acte de naissance d'ARIANESPACE
1980
Mise en service sur le plateau d'Albion des premiers missiles SSBS S3. Premier tir en vol du missile MSBS M4 au CEL. Première fabrication de CMC (composites à matrice céramique). SEP désigné responsable de la propulsion de l'ensemble propulsif du nouveau missile de défense aérienne SATCP (Sol-Air à très courte portée)
1981
169 essais sont réalisés à Vernon et en Allemagne pour trouver une solution aux instabilités haute fréquence de l'injecteur Viking. Pour Ariane III, SEP propose de modifier la composition du carburant pour stabiliser la combustion du Viking. Feu vert de l'ESA pour la construction d'une 2è base de lancement ELA2
1981
Première mission du moteur d'apogée MAGE 1 sur Météosat avec Ariane 1 (L03)
1982
Echec du 1er vol commercial L5 dû au moteur cryogénique du 3è étage, suivi de 9 mois d'arrêt. Décision de faire le Lanceur ARIANE IV, avec 4 boosters à liquides ou à poudre, coiffe agrandie pour les gros satellites, capacité de lancement 2.000 à 4.900 kg selon version.
1982
Premier tir d'un moteur CSD-SEP tout composite à Edwards en Californie. Début de production en série des freins carbone-carbone pour Mirage 2000.
1983
Réalisation de 5 campagnes d'essais du moteur HM7 pour autoriser la reprise des vols : amélioration de la lubrification, du jeu des pignons de la turbopompe. Qualification de l'ensemble propulsif du 3è étage Ariane III
1983
Les activités du Haillan, du CAEPE et d'Istres forment, au sein de la SEP, la Division Propulsion à Poudre et Composites (DPPC)
1984
Premier lancement ARIANE III (V10) avec 2 satellites à son bord, soit une charge utile de 2.600 kg. Début des essais de validation de l'ELA2. Snecma prend le contrôle de SEP avec une participation au capital de 51%.
1984
Alain Prost remporte le grand prix du Brésil au volant d'une McLaren équipée de freins en Sepcarb. Niki Lauda devient champion du monde avec le même matériel
1985
Le conseil ministériel de l'ESA adopte le programme préparatoire Ariane V incluant le moteur Vulcain. Echec V15 suite à un non allumage du 3è étage, attribué à un défaut d'étanchéité d'une vanne d'injection. Arrêt des lancements de 5 mois. Création du groupe Défense-Espace
1985
20% du capital de SEP est coté en bourse. Naissance de Carbone Industrie pour la fabrication de disques de freins en carbone-carbone. Lancement de la sonde GIOTTO équipée d'un moteur d'apogée MAGE et d'un mécanisme de contre-rotation d'antenne développé à Villaroche.
1986
V16 dernier lancement Ariane 1 qui totalise 16 missions. V17 premier lancement sur ELA2. Echec V18, même problème que V15, arrêt des lancements 16 mois. Lancement du satellite SPOT 1 dont le contrôle d'attitude et l'entrainement mécanique des panneaux solaires est assuré par du matériel SEP. Le siège Social s'installe à Suresnes, 24 rue Salomon de Rothschild.
1986
Création d'EUROPROPULSION, GIE entre SEP et BPD (groupe Fiat) pour réaliser les propulseurs d'Ariane5
1987
Renforcement de l'allumeur du moteur HM7. Le conseil ministériel de l'ESA adopte le programme de développement Ariane V incluant l'avion Hermes. Réalisation de fours spatiaux au département Défense- Espace. Rénovation profonde du centre de Villaroche pour le département Défense-Espace. Un système bi-liquide SYBIL est retenu pour propulser la partie haute d'un missile balistique type S45.
1987
Décision de remplacer les missiles du plateau d'Albion par un missile sol-sol biétage transportable, le M45
1988
Premier lancement ARIANE IV (5 juin).
1988
La SEP, le CNRS et l'Université de Bordeaux créent le Laboratoire des Composites Thermostructuraux (LCTS). Premier essai d'un missile Hadès
1989
Premier vol Ariane IV avec 4 boosters à liquide, soit 8 moteurs Viking en 1er étage. V32 dernier lancement Ariane III qui, avec Ariane II, totalise 17 missions. Premier essai de 750 s d'un moteur HM7 équipé d'un divergent carbone-céramique fabriqué au Haillan.
1989
Pose de la première pierre de l'UTB, Usine Tuyères Booster au Haillan, pour le programme Ariane V. Premier vol d'un Mirage 2000 équipé d'une tuyère à volets chauds en CMC. Essais de bords d'attaque Hermès en CMC